Quels sont les symptômes du burn-out ?

Lorsque vous êtes victime d’épuisement professionnel, à quoi cela est-il dû ? Quand la pression au travail n’est-elle plus gérable ? Le burn-out est nouveau mal auquel de nombreux professionnels font souvent face. Toutefois, il faut savoir l’identifier. Afin de pouvoir trouver un traitement efficace permettant d’être soigné rapidement, voici la liste des principaux symptômes qui le caractérise.

Les symptômes physiques

Le cerveau et le cœur sont particulièrement affectés lors d’un burn-out. Ces organes coordonnent tout le corps humain. En dépassant vos capacités au travail, les symptômes physiques qui s’ensuivent sont d’abord la fatigue (baisse d’énergie) et l’insomnie (difficultés à s’endormir). Un individu peut aussi avoir des maux de tête ou d’autres douleurs en permanence. Le cerveau et le cœur n’étant ni reposés, ni détendus pendant une longue période, le reste du corps sollicite donc plus de ressources. Il arrive donc souvent qu’une personne perde ou prenne du poids facilement lorsqu’elle fait un burn-out. Des problèmes de digestion, un manque d’appétit ou un fort appétit sont des manifestations récurrentes.

Les symptômes psychiques

Lorsque l’esprit subit un stress durant une longue période, il est difficile de se concentrer et de réussir une tâche à entreprendre. Les problèmes de concentration, dus à la fatigue du cerveau, entraînent des troubles de la mémoire. Le risque d’erreur et d’inefficacité au travail est donc accru. Lorsqu’une personne est éreintée physiquement et psychiquement par son activité, des symptômes avant-coureurs comme l’anxiété, la nervosité et l’irritation se produisent. De plus, le fait de se sentir constamment sous pression est susceptible de provoquer une baisse de la confiance en soi, et cela ne s’arrange pas au fur et à mesure du temps. Puis, la peur de l’échec, le sentiment d’être à bout de forces et le doute s’installent.

Les changements comportementaux dus au burn-out

À partir de l’analyse des comportements d’un individu, il est également possible d’identifier des symptômes du burn-out. Par exemple, l’isolement est l’un d’entre eux. Il peut se caractériser par le renfermement anormal d’une personne qui d’ordinaire parle à tout le monde ou par une prise de distanciation sociale envers les collègues ou l’entourage proche. Puis, il y a la dépendance à des substances (médicaments, cigarette). Enfin, la perte du contrôle de l’émotivité. Cela se manifeste par des sautes d’humeur, du cynisme, un profond abattement ou des crises de larmes. Si une personne est incapable de se rendre compte qu’elle est en plein burn-out, il est possible de le voir de l’extérieur. Afin que cela ne s’aggrave pas, il est important d’agir avant de craquer.

Télétravail : comment s’aménager un poste de travail confortable ?
Prévention Covid-19 : comment bien se protéger sur son lieu de travail ?