Santé au travail : qu’apelle-t-on les risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux sont des phénomènes qui peuvent être répertoriés dans n’importe quel secteur d’activité. Ils peuvent se présenter sous la forme de difficultés au niveau de la concentration, mais peuvent aussi revêtir le caractère des palpitations. Ce sont des problèmes qui peuvent plomber l’ambiance au bureau. Ils sont susceptibles d’accroître le turnover ou le taux d’absentéisme. Il est nécessaire d’en savoir plus sur le sujet.

Une définition des risques psychosociaux

Les RPS sont désignés comme étant des éléments portant atteinte à l’intégrité mentale et physique des salariés au sein de l’environnement dans lequel ils sont amenés à travailler. Les plus connus parmi ces risques sont l’épuisement professionnel, le harcèlement ou encore la violence au travail. Selon l’INSERM, les RPS peuvent encore se définir comme une combinaison de certaines variables qui se rencontrent à l’intersection des dimensions collectives ou individuelles de l’activité professionnelle. C’est pourquoi, ils sont si complexes. Pour en savoir plus sur ce sujet, une formation SSCT offerte par Id Prévention peut être très utile.

Présentation des risques psychosociaux

Pour mieux comprendre les RPS, il est nécessaire de savoir que chaque variante est associée à une situation de travail bien déterminée. Le stress à titre d’exemple résulte d’un déséquilibre entre la perception qu’un salarié a sur ses ressources et les contraintes qui subsistent sur son milieu de travail. Pour leur part, les violences internes qui sont commises par les salariés sont causées par le harcèlement sexuel ou moral que ces derniers doivent subir. Cela peut également relever des conflits qui apparaissent souvent au sein d’une équipe. Il y a encore la violence en externe présentée sous forme de menace ou d’agression. Dans ce cas, le responsable des ressources humaines est tenu de rappeler le collaborateur à l’ordre pour éviter de ternir la réputation de l’entreprise. Pour une mainmise sur la situation, une formation SSCT des managers est parfois indispensable.

Que faire face à ces risques ?

D’après les réglementations en vigueur, les risques psychosociaux sont à considérer comme étant des risques professionnels. C’est pourquoi, ce sont des soucis qui doivent faire l’objet d’une évaluation. Il convient ainsi de prendre des mesures préventives adaptées pour éviter les risques. Dans cette optique, la direction des ressources humaines pourra opter pour une démarche centrée sur la prévention collective. Dès lors, l’organisation du travail est fondamentale et les facteurs pouvant exacerber les RPS doivent être maîtrisés. Parallèlement, d’autres pratiques sont à développer au sein des organisations. L’objectif de ces dernières est celui d’optimiser le bien-être et la qualité de vie des salariés au travail. Dans ce cas, l’égalité entre les hommes et les femmes est à respecter scrupuleusement, la démocratie est de rigueur. Le travail et la vie privée doivent être conciliés.

Quels sont les symptômes du burn-out ?
Télétravail : comment s’aménager un poste de travail confortable ?